L’une de mes découvertes qui m’a encouragée à me lancer dans cette aventure est la conférence de Sir Ken Robinson sur TED, «How scholls kill creativity»(Comment l’école tue la créativité)


J’ai ensuite dévoré son livre :  » l’élément, quand trouver sa voie peut tout changer ! « 

Je vous recommande vivement de regarder cette conférence et de lire le livre si vous voulez en savoir plus.
Si ce sujet me parle tant c’est sans doute que je pense en effet que pour moi, l’école depuis toute petite, n’était pas vraiment adaptée à ma personnalité. Les matières qui me plaisaient vraiment étaient le sport et la créativité. Et mes professeurs, même sans jamais avoir doublé une année, m’ont pour la plupart fait comprendre que je n’arriverais pas à grand chose dans les études, que je n’apprendrais jamais une langue ou que l’architecture serait bien trop difficile étant donné le niveau des maths.

Conclusion pour moi, j’ai persévéré grâce au soutien de mes parents et dès le début de mes études d’archi, j’ai cartonné en théorie comme en pratique car ça me plaisait !!! ça m’intéressait, et mon prof de math était génial !

je suis passée de niveau limite chaque année à 4 distinctions en 5 années d’architecture.

Ainsi qu’un Erasmus de 6 mois durant lequel j’ai appris une nouvelle langue rapidement et que je parle couramment aujourd’hui…
Sir Ken Robinson, attire notre donc notre attention sur l’importance d’identifier nos talents et de les écouter quels qu’ils soient. Déterminer quels sont les sens que nous utilisons le plus naturellement peut nous aider. Il nous apprend ainsi que le fait d’en nommer 5 est réducteur, c’est ainsi que j’ai découvert le sens le plus important , d’après une tribu africaine, est le sens de l’équilibre. Et que cette même tribu considère qu’il est inutile de compter les sens et qu’ils sont bien plus nombreux que ce qu’on imagine…
Aujourd’hui, nous vivons dans un monde où nous ne pouvons plus prévoir ce que la vie sera dans 5 ans. Alors que pour nos parents avoir un diplôme universitaire signifiait avoir un travail. Aujourd’hui, ça ne fonctionne plus car il y a aujourd’hui plus de jeunes avec un diplôme que sans. Nous avons besoin de plus en plus d’être capable d’innover donc d’être créatif… Et dans les écoles, on parvient encore à mettre la créativité comme secondaire ou inutile, alors qu’elle mériterait la même place que tout autre matière.
Il explique que nos écoles sont organisées comme la société d’industrialisation.

« Les élèves sont éduqués par lots en fonction de leur âge, comme si leur principal point commun était leur date de fabrication» (L’élément)

Or, nous savons que nous apprenons chacun à des rythmes différents et que d’avoir des programmes précis, identiques dans toutes les écoles , dans tous les pays ,voir dans le monde est une aberration… que l’on crée des écoles fastfood (standardisation) au lieu d’ écoles « guide michelin (Excellence)
(A ce sujet, je vous recommande cette conférence TED de Céline Alvarez)
Il insiste sur le fait de ne pas avoir peur de se tromper, c’est ce qui nous permettra d’être original, créatif. Et aujourd’hui, on éduque les enfants hors de cette créativité, ils en perdent donc peu à peu la capacité en grandissant alors que c’était en eux au départ.
Le système éducatif mise tous sur la tête, son remplissage..; sans tenir compte du reste du corps. On mise tout sur des matières qui devraient nous obtenir un job.
Hors on sait 3 choses de l’intelligence :
Elle est Variée (basée sur différents sens entre autre..)
Elle est dynamique ( Incroyablement interactive)
Elle est distincte (on a tous une forme d’intelligence différente), il y a des gens qui ont besoin de bouger pour penser

Bref , nous devons repenser les fondements de l’éducation de nos enfants.
Il nous conseille donc :

identifier nos talents, ne pas avoir peur de penser différemment,
de trouver notre tribu, des gens qui nous ressemblent,
de trouver un mentor, quelqu’un qui nous guide, nous encourage,
de ne jamais penser qu’il est trop tard,
etc.

Il illustre tous ces chapitres d’exemples de célébrités qui se sont obstinées dans leur élément et ont développé des talents incroyables.

Alors n’est il pas intéressant de laisser une chance à vos enfants d’exprimer leur créativité 🙂
Ces découvertes m’ont donnée l’envie de commencer mon site en recherchant des activités liées aux différents sens reconnus aujourd’hui… 6 donc

( Si vous pensez à d’autres sens … partagez-les moi et je verrais si ça m’inspire de nouvelles activités pour le futur 🙂
Et parce qu’il faut bien commencer par quelque chose, j’ai choisi le dessin 🙂

 

 

  •  
  •  
  •  
  •  

1 commentaire

  1. Comme tout cela me parle et comme je trouve écho dans ce que tu expliques si bien ici.
    Le jour où j’ai visionné cette vidéo de Ken Robinson, tout ce qu’il disait m’a semble être l’évidence, j’en ai été très touchée !
    J’avais également vu la vidéo de Céline Alvarez (dont on m’a récemment dit qu’elle n’avait pas eu de budget pour poursuivre son expérience, je ne sais si cela est vrai, mais si c’est le cas, c’est un grand gâchis !).
    Tu trouveras chez « Au petit bonheur par ici » d’autres pistes si cela t’intéresse, c’est une mine de réflexion et d’inspiration !

Laisser un commentaire